AGRÉGATION DE LIENS : Comment l’utiliser sur son NAS

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Sur certains serveurs Nas vous remarquerez la présence à l’arrière de non pas un mais deux ports Ethernet. Cela permet de faire de l’agrégation de liens et certains Nas comme le Synology DS718+, le Qnap TS-253B, le TS-231P2, le WD My Cloud PR2100 ou encore le Netgear RN212 en sont équipés. Mais concrètement à quoi peuvent bien servir ces deux ports USB ? Allez-vous en avoir réellement besoin et surtout allez-vous pouvoir les utiliser dans la configuration actuelle de votre connexion ? Le sujet est un peu technique mais nous allons tenter de le rendre compréhensible.

Qu’est ce que l’agrégation de liens

L’agrégation de liens est une méthode qui permet de combiner plusieurs connexions Ethernet individuelles et de les utiliser comme s’il s’agissait d’un liens unique. Apparut sous la norme 802.3ad au début des années 2000, le standard à par la suite, évolué en 2008 sous la norme 802.1ax.

Les informations envoyées d’un appareil à un autre sont transmises en paquets de données. C’est aussi comme cela que communique votre routeur avec internet. L’idée de l’agrégation de liens – qu‘on rencontre aussi sous le terme anglais link aggregation – est d’envoyer plusieurs paquets en même temps sur différents liens permettant d’atteindre une vitesse de transmission des données plus rapide.

Cable réseau agregation de liens

Vous bénéficiez donc de bande passante supplémentaire entre les appareils connectés. Mais cela permet également de protéger l’intégrité de la connexion en cas de panne d’un des liens et enfin vous pourrez faire du partage de charge comme nous le verrons plus tard.

Si vous souhaitez aller plus loin sur le côté technique de l’agrégation de liens, la page Wikipédia est très bien faite.

L’agrégation de liens, est-ce vraiment utile ?

Si votre Nas possède deux ports Ethernet, n’allez pas penser que vous allez pouvoir doubler votre bande passante juste en branchant deux câbles Ethernet à votre routeur. Ce n’est pas si simple que cela. Vous pourrez en effet utiliser deux câbles pour avoir une connexion plus rapide entre votre Nas et votre routeur mais vous rencontrerez quelques obstacles.

Double port Ethernet

Premièrement, seul les routeurs Wifi haut de gamme sont capables de faire du link aggregation. Et aucune chance de rencontrer cette technologie sur votre box internet. Certains routeurs gaming proposent la fonction LAG (Link Aggregation Group) comme le Asus Rog Rapture GT-AC5300 ou le TP-Link Archer C5400X mais le prix n’est pas donné.  Si vous possédez déjà un routeur ou souhaitez continuer à utiliser votre box, pas besoin d’en changer pour autant car en passant par un smart switch cela fonctionnera aussi.

Netgear XR700

Une fois que vous aurez accès à ce standard, vous ne verrez pas votre vitesse de transfert augmenter tout de suite. Pourquoi ? Parce que votre Nas sera certes capable d’envoyer des données vers le routeur à une vitesse de 2Gb/s mais l’appareil de réception, généralement votre PC, ne bénéficiera pas de cet apport de vitesse. Vous ne dépasserez pas 1Gb/s, voire moins si vous êtes en Wifi. Pour en bénéficier vous devrez ajouter une carte réseau 10GbE pour environ 150€.

10Gb Carte réseau

Alors y a-t-il un intérêt à utiliser le link aggregation ? La réponse est oui si vous avez deux personnes qui souhaitent accéder au Nas en même temps. Avec ce scénario, le routeur ou le switch va automatiquement séparer le trafic entre les deux ports pour que chaque ordinateur accède avec sa propre connexion gigabit plutôt que de travailler sur le même lien. Dans une entreprise équipée de dizaine d’utilisateurs, la disponibilité de la bande passante peut augmenter grandement.

Switch Netgear

Mais pour un Nas à la maison vous n’en aurez que très peu l’utilité. Et même si de temps en temps vous aurez une petite perte d’efficacité si vous vous retrouvez à deux à faire du transfert de dossier, le gain apporté par l’agrégation de liens ne sera pas à la hauteur de l’investissement.

Les deux port Ethernet ont une autre utilité

Les deux ports Ethernet d’un Nas peuvent être aussi utilisés pour faire du partage de charge réseau. C’est un peu similaire à l’agrégation de liens mais au lieu d’affecter à chaque client son propre port Ethernet, le partage de charge permet de partager la charge totale équitablement sur chaque port. Cela n’a pas pour effet d’accélérer le transfert de fichier car il y a toujours cet entonnoir présent entre le routeur et le client (votre PC) mais comme pour l’agrégation de liens, cela a pour effet d’accélérer les choses quand plusieurs utilisateurs accèdent au Nas en même temps.

Jusqu’à récemment, le partage de charge réseau nécessitait un routeur spécifique mais aujourd’hui la plupart des Nas sont équipés de l’ALB (Adaptive Load Balancing). Cela permet de faire fonctionner un Nas équipé de deux ports Ethernet avec n’importe quel routeur sans configuration spécifique.

Cables Ethernet

La dernière option pour ce deuxième port Ethernet est de l’utiliser sur un second routeur. Si votre connexion principale vous lâche, le boitier Nas basculera automatiquement sur le deuxième réseau et restera accessible. Cette option est plutôt orientée vers les grandes entreprises car ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre d’avoir un deuxième accès internet chez soi. Mais elle n’est pas impossible à mettre en place.

Admettons que vous soyez en voyage et que vous ayez absolument besoin d’accéder à votre Nas: avec un routeur 3G et une carte SIM avec un forfait rechargeable selon votre consommation, vous pouvez installer une deuxième connexion en back up. Si votre routeur se coupe ou que votre FAI est défaillant, le Nas basculera automatiquement sur cette connexion 3G et vos fichiers resteront accessibles.

 

Il vous faudra un certain budget pour mettre à niveau votre configuration réseau afin d’être capable de faire de l’agrégation de liens et les gains ne seront pas forcément au rendez vous. Il vaut souvent mieux investir dans un Nas équipé d’un processeur plus puissant et d’ajouter de la mémoire vive si vous cherchez ce surplus de puissance qui fera la différence sur le transfert de données.

Share.

7 commentaires

  1. Je trouve votre conclusion un peu trop en défaveur de l’agrégation de liens.

    Je dirai de mon coté que cela dépend de la configuration de l’utilisateur :

    Avec un NAS 2 baies l’agrégation est inadaptée : 1 lien Gigabit suffit et votre conclusion s’applique bien.

    Avec un NAS 4 baies ou plus, saturer un port ethernet est vite arrivé. Investir dans un switch (non forcement routeur, On arrive déjà ici à 2 liens Gigabit. L’erreur du débutant est de croire qu’il aura 2 Gigabit pour un seul client, mais pouvoir avoir 2 clients avec chacun 1 Gbit c’est déjà un progrès important par rapport à la solution sans aggrégation) doit s’envisager dans une optique de long terme. Et en plus, le switch aura normalement une durée de vie plus longue que le NAS et donc servira encore pour le NAS suivant, ou pour l’ajout d’un deuxième NAS, ou pour d’autres évolutions du réseau local…

    Pour les plus exigeants (avec pour le moment presque exclusivement des professionnels) pour qui 2x1Gb ne suffit plus, il existent enfin des configurations avec un NAS 10 Gigabit.

    • Bonjour Alan,
      Je prend les avis contraires avec plaisir. MonServeurNAS est plutôt orienté vers les particuliers et c’est dans cette optique que je conclus que le budget vs gain n’est pas toujours favorable.
      Pour les professionnels, je rejoins votre retour. La problématique de budget pour un particulier n’est souvent pas la même pour un pro.

  2. Bonjour,

    étant novice dans le monde du NAS, je lis pas mal de vos test, et me penche sur l’idée du TS-228 + 2x 4To en WD red, ce qui m’apporte une bonne capacité de sauvegarde, ai-je une bonne idée ou pas ?

    Cordialement

    • Bonjour, C’est un bon modèle mais sans savoir l’utilisation que vous souhaitez en faire, impossible de vous conseiller plus que cela.

      • Bonjour et merci d’avoir pris le temps de répondre.

        Dans l’immédiat, l’utilisation souhaitée est la sauvegarde de fichier (photos, vidéo, et documents …) Avec un besoin d’accès par le net. Une possible lecture des vidéos sur différents poste. Ainsi que l’envie de faire un peu de virtualisation si cela est réalisable avec ce modèle.

        Plein de bidouillage de ce type.

        N’était pas connaisseur dans le monde du RAID, y a t il une utilité à ce que je le fasse ainsi ?

        Cordialement

  3. Après des années de test de nas payant à tout prix, le constat est sans appel, c’est du gaspillage d’argent !

    Les Nas tout fait dans des boitiers genre syno, ne sont pas fiable, au final peu puissant même sur un produit haut de gamme à 600 euros (oui un proc 4coeur, 4go de ram, et 4 baies pour 600 euros c’est cher pour ce que c’est et j’appel pas ca du haut de gamme mais passons. Les perfs sont mauvaises, les interfaces flattent la rétine mais sont lente et finalement peu ergonomique, la stabilité est a revoir, la virtualisation quand disponible est encore pire, et je ne parle pas de plex dont on m’avait tant vanté les mérites, une fois lancé une cata, faut des applis dédiés pour la lecture sur la tv, même sur une bonne connexion réseau, en désavtivant la recompression de la video, donc flux directe, inutilisable, les disques une fois formatté c’est chiant, surtout le syno avec son BTRFS juste une horreur.

    Au final, j’ai ressortié un vieille i3 / 4go de ram qui m’a couté 20 euros d’occaz, OpenMediaVault et 4 min chrono l’install, et je me retrouve avec une distrib linux optimisé une interface web simple et efficace, et tout un lot de fonction bien plus puissante qu’un syno ! (URBackup pour ne citer que lui est 100 fois plus puissant et moins limiter que les cloud station and co).

    Pour 20 euros je me retrouve avec un serveur bien plus puissant, evolutif et contraignant que n’importe qu’elle NAS du marché ! Et le pire c’est que l’install va plus vite qu’un NAS traditionnel.

    Pour en revenir à l’article un particulier n’a aucun intérêt à aggréger ces connexions réseau … le but d’un nas reste l’hébergement de fichiers pour justement évité de les copier entre plusieurs ordi, une connexion Gbits, suffit amplement, même pour un film de 4Go par exmeple. Et dans une entreprise on ne fait pas faire ce boulot par un NAS, on utilise un équipement dédié !

    C’est un peu comme s’acheter une bagnole hors de prix avec un moteur de fou, sachant que jamais on n’utilisera plus de 30% de sa puissance !

Leave A Reply